Rugby au Burkina-Faso

IMG_2583Voyage au Burkina-Faso entre le 19/10 et le 30/11/2014….Humanitaire et Rugbystique !!!!!

Le but du séjour au”Pays des Hommes Intègres” traduction du mot Burkina-Faso, était de soutenir le développement de la scolarité en milieu rural.
Au sud de Ouagadougou la capitale, précisément sur la commune de Komsilga.

Etant responsable avec d’autres collègues d’une association (ABCDE) basée dans notre établissement (Collège Mont-Roland), nous avons travaillé plusieurs jours avec des enseignants du pays (EPS, Français, Mathématiques, SVT, Histoire, Anglais). Nous avons échangé nos idées, nos pratiques éducatives, en vivant au contact des élèves qui sont du milieu rural essentiellement.

Ce Collège (CESTO) a été construit par un mécène Mr ZARE (Ingénieur des Eaux et Forêts) qui il y a une dizaine d’années a émis le souhait d’aider son pays dans lequel on ne construit plus d’établissements scolaires, faute de moyens, alors que la population jeune est en constante augmentation…

Mr ZARE est devenu un véritable ami, alors qu’il est arrivé, à Dole, au Collège Mont-Roland, presque par hasard pour un court séjour sur les conseils d’une personne. Il voulait se faire une idée sur un modèle d’établissement avec un grand effectif et un internat, car c’est son objectif pour l’avenir de son Projet.

Nous avons pu aussi accueillir, à domicile, son épouse institutrice à l’époque qui s’est formée pour prendre la fonction de Directrice de Collège.

Elle a passé 2 fois 3 semaines à Dole sur 2 rentrées successives.

A partir de ces liens tissés, nous avons créé il y a maintenant 4 ans, l’association ABCDE (Association Burkinabé Complexe D’Enseignement), avec d’autres collègues français. Nous organisons plusieurs manifestations ( Opération Bol de Riz, Vente de Jus de pommes, Vide Grenier, etc…) dans le but d’envoyer tous les ans 4000 euros pour aider des enfants à entrer dans cette école, tout du moins à diminuer les frais de scolarité. L’Etat Burkinabé ne prendra en charge les salaires des enseignants que lorsque le Collège aura fait ses preuves (Brevet des collèges, effectifs suffisants…)

 Ce séjour au Burkina-Faso était le 6ème pour ma part.

Auparavant j’avais déjà rencontré des responsables de club de Rugby, un entraineur d’université, et participé à un entrainement avec des civils étrangers et français qui travaillent au Burkina-Faso

L’idée cette année était de rencontrer le Président de la Fédération de Rugby du Burkina-Faso.

J’ai pu établir un contact avant de partir, grâce aussi à Mr Bougja (Président de la Fédération Africaine de Rugby que je connais depuis la venue du Maroc aux Championnats du Monde Juniors à Dole en 2000).

Mr Bassirou M. KADIO est donc venu me retrouver avec 2 dirigeants de sa Fédération, un soir, au domicile de mon hôte Mr ZARE.

Nous avons procédé à la remise du matériel préparé depuis de longs mois :
– Une cravate de la FFR au nom du Président du Comité de Franche-Comté Claude Jeannot.
– Du matériel d’occasion offert par le Comité Régional, mais en très bon état (50 maillots de sélection, 24 shorts, 1 sac de transport).
– Matériel du CD25 (28 sweats de sélection).
– Matériel neuf de l’Ecole de Rugby de l’USDOLE ( 8 ballons, 40 balises, et 1 sac de transport, 1 kit pédagogique pour entraineurs ).

Autant vous dire que pour cette Fédération qui grandit depuis quelques années sur la base de 8 clubs et quelques centaines de joueurs….le moment fut riche en émotion.  Les discours sont restés simples mais très chaleureux.

Le Président KADIO remercie sincèrement tous les donateurs et se dit prêt à accueillir tout franc-comtois qui voudrait se rendre au Burkina-Faso au nom de notre sport, le Rugby.

Le Docteur Gusching est aussi désormais en lien avec le Médecin de la fédération du Burkina, jeune joueur par ailleurs et aussi Trésorier de la Fédération. Ils pourront échanger pour développer l’aspect médical.

Un futur voyage est à l’étude, à la demande des burkinabés, pour aider à la Formation des arbitres sur place.

Nous avons évidemment abordé le sujet de la Formation des jeunes joueurs avec en parallèle la formation des éducateurs…

Ce pays très pacifique, malgré les évènements de fin Octobre, qui joue dans la plus petite division internationale africaine, contre le Niger, le Tchad et d’autres, mérite notre attention et notre soutien, en tout cas s’il nous est possible de faire quelque chose…

Merci à tous de votre collaboration ou de votre écoute.

Yannick Viellard

IMG_2166 IMG_2169 IMG_2220 IMG_2268 IMG_2338 IMG_2537 IMG_2554 IMG_2583 IMG_2586 IMG_2587 IMG_2588 IMG_2592 IMG_8045 IMG_8054 IMG_8073 IMG_8077