La finale pour les juniors

176bis

Ils l’ont fait !

Nos juniors ont réussi, à l’issu d’un match fantastique, à se hisser en finale de leur chamionnat.

Nous nous déplacions pour cette demi-finale à Rommilly/seine pour rencontrer un club nordique originaire de Marq en Baroeuil que nous avons battu 29 à 5.

Très grosse émotion dans les vestiaires entre les joueurs et leurs anciens entraineurs venus pour l’occasion soutenir nos jeunes et vaillants Dolois, Franck BONNEVIE et Martial MEUNIER, fiers de la réussite de ceux qu’ils ont entraînés presque 10 ans plus tôt….

 

Autant le dire tout de suite, l’entrée sur le terrain de nos adversaires du jour a surpris pour ce niveau de compétition. Peu de gros gabarits en face de notre magnifique première ligne, aucun joueur de plus de 1m80 à opposer à nos deux tours de près de 2 m en deuxième ligne. La suite nous semblait être de bonne augure…

Et dès le coup d’envoi, le ton était donné. Les avants, qui avaient décidé à l’échauffement de mettre le paquet dès les 10 premières minutes, ont porté le jeu dans le camp des nordistes. Alors qu’ils allaient, au bout de seulement 5 mn, planter le premier essai de la partie, coup de théâtre !
Ll’arbitre siffle un arrêt de jeu, sans qu’une faute n’ait été commise et de réclame la présence d’un soigneur. En fait, il s’était tordu la cheville!
Il dira lors de la réception, qu’il a pris cette décision (que nous avons eu du mal à comprendre), parce qu’il ne pouvait plus être sur l’action si elle se poursuivait et avait donc décidé de stopper le match.

Mais revenons à nos moutons…

Il n’aura pas fallu attendre plus de 10 minutes pour voir arriver le premier essai à mettre au crédit d’un Kevin DORMOIS en excellente forme, qui n’avait qu’une idée en tête : gagner sa place en finale pour ces derniers moments avec son équipe juniors. La transformation n’a été qu’une formalité que l’on doit à Florentin MEUNIER.

A la mi-temps, le score avait été alourdi, par le même Florentin toujours inspiré et un magnifique essai planté par Corentin GRIS, qui après une course de 40 mètres et deux débordements parfaitement exécutés, s’est littéralement envolé vers la ligne d’embut.

A la reprise, avec 21 points à zéro, toujours soutenus par des supporters formidables qui avaient fait le déplacements en nombre pour les soutenir, les dolois sentaient leur rêve à portée et ont décidé de mettre le paquet sur des avants impériaux, qui ont asséné des coups de butoir incessants sur des marquois épuisés, mais courageux.

Ce sera finalement Jason FRANCHI qui alourdira le score et à 10 minutes de la fin, les entraîneurs ont fait tourner l’effectif, afin que la fête soit complète.

Dans le temps additionnel, les nordistes ont réduit la marque par un essai non transformé et c’est avec une joie immense et une émotion palpable jusque dans les gradins, que nos “petits” ont laissé explosé leur bonheur qui faisait plaisir à voir.

A noter pour être complet, que les juniors dolois ont écopé d’un carton blanc pour la répétition d’une faute plusieurs fois relevée par l’arbitre, mais dans l’ensemble, nos joueurs ont réussi à corriger les erreurs des rencontres précédentes.

Notre arrivée à Dole, en pleine fête de la pentecôte fut grandiose. Attendus de pieds fermes par le club et nos supporters, nous avons eu droit à une réception digne de ce nom et Dieu que la fête fut bonne… et arrosée (mais il n’a pas beaucoup plu en fait)!

A n’en pas douter, si dimanche prochain, contre Gennevilliers, nous ramenons le bouclier de la victoire, nous aurons bien du mal à nous arrêter et la nuit promet d’être très très longue…